Généralités

Il s’agit d’une formation en 5 ans qui s’effectue après l’obtention du baccalauréat. Elle délivre un diplôme valant grade de master reconnu en France comme à l’étranger et prépare les étudiants à intégrer la vie active dans le secteur d’activité de leur choix (public, privé, associatif) dès la fin de leur cursus. On y entre sur concours, l’année du bac ou l’année qui suit.

La formation Sciences Po se distingue de l’ensemble des formations post-bac françaises en étant à la fois généraliste les 2 premières années et spécialisée les 2 dernières années (la troisième année étant réalisée généralement en mobilité internationale), ce qui permet aux étudiants de développer un panel de connaissances et de compétences extrêmement large.

Le nom

On emploie communément l’appellation « Sciences Po » pour désigner les Instituts d’Etudes Politiques ou IEP. Ils sont au nombre de 10 en France (par ordre d’ancienneté : Paris, Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Toulouse, Aix-en-Provence, Lille, Rennes et Saint-Germain-en-Laye). L’organisation des études suit un schéma similaire dans tous les IEP. Des différences existent cependant entre Instituts mais elles portent essentiellement sur les spécialités développées par les uns et les autres sur la ou les deux dernières années d’études (qui diffèrent d’un IEP à l’autre) ainsi que sur l’organisation de l’année de mobilité (3e année).

La scolarité

Elle est découpée en deux cycles, selon une logique de spécialisation progressive :

  • Les deux premières années sont généralistes et permettent d’appréhender tous les grands domaines qui permettront à l’étudiant de décider de la voie qu’il souhaite suivre
  • La troisième année se passe à l’étranger, soit en université, soit en stage (en entreprise, en ambassade…). Elle permet à l’étudiant de s’ouvrir à d’autres cultures, d’acquérir plus d’autonomie et d’expérimenter son projet professionnel ou de nouvelles méthodes universitaires.
  • L’étudiant opte en quatrième année pour une filière (dans les domaines de l’administration publique, des études internationales, de l’économie, des finances, de la communication…).
  • Pour sa cinquième année, il renforce sa spécialisation qui le conduira, soit à intégrer le monde de l’enseignement et de la recherche via une poursuite d’études en Doctorat, soit à intégrer un domaine spécifique qui concrétise ses attentes (Action et administration publiques - Affaires européennes, internationales et stratégiques - Culture, Communication, Médias – Expertise, Recherche, Enseignement - Management, Economie, Entreprise – Risque, Santé, Social, etc.). Il a le choix d’effectuer cette dernière année dans l’un des parcours de master de son IEP ou, si la formation désirée n’est pas disponible dans son IEP d’origine, dans l’un des autres IEP de France (hors IEP de Paris), soit au total près d’une centaine de formations de cinquième année différentes. Le dernier semestre de formation se déroule dans le cadre d’un stage long.